A tort, l’odeur est très souvent associée à la notion de toxicité.

Les odeurs peuvent être perçues par l’être humain à des niveaux au moins 10 fois plus faibles que leur seuil de toxicité. A titre d’exemple, le nez humain est capable de détecter l’hydrogène sulfuré (odeur d’œuf pourri) à une teneur dix mille fois plus faible que la concentration toxique. Inversement, le monoxyde de carbone, par exemple, est inodore à des concentrations très toxiques. Il existe également des substances dangereuses ayant une odeur agréable.

Cependant, même si les niveaux de concentration en polluants odorants n’induisent aucun risque direct, les nuisances olfactives qu’ils génèrent peuvent avoir un impact négatif lorsqu’elles sont jugées excessives.

Pour savoir faire la part des choses, nous vous propose un atelier ludique de 2h30 dans lequel vous allez vous exercer à détecter les odeurs*.

Au plaisir de vous retrouver.

Les équipes du pole prévention

*Les odeurs émises par les boitiers utilisés sont sans effet néfastes pour la santé.

 

Atelier Odeur et Toxicité

Une forte perception d'odeur indique-t-elle des niveaux de concentration toxiques ?

Le nez est-il un capteur fiable ?

Avec tout ce dont on est capable de nos jours, ne pourrait-on pas utiliser des machines pour mesurer la gêne de la population ?




Terminé
  • Date : mardi 09 novembre 2021
  • Horaires : de 14h30 à 17h00
  • Lieu : CEDEST, 4 Rue Albert Thomas - 59210 COUDEKERQUE BRANCHE
  • Places limitées à 10 personnes
Infos pratiques

Avez-vous une question ?

Mis en ligne sur la plateforme Linscription.com